Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 13 – Ramener les cœurs dans les temps de la fin (1 Rois 16 à 18)

Copyright © 2019, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse https://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : La semaine dernière un jeune homme est entré dans mon bureau et m’a dit à quel point la faculté de droit avait contribué à la maturité de sa façon de penser. Je savais de quoi il parlait. Il était dans ma classe il y a quelques années et il était vraiment « pénible », parce qu’il était ouvertement sceptique sur mon enseignement de la loi constitutionnelle. Le désaccord fait partie de l’apprentissage. Dans ce cas, c’était quelque chose de différent. Au cours de ses études à la faculté de droit, il a donné son cœur à Dieu, et cette année il était l’un de mes meilleurs assistants sur une affaire constitutionnelle dont je m’occupe avec la cour suprême des États-Unis d’Amérique. Dieu a changé son attitude ! Notre étude de cette semaine porte sur les changements d’attitude et le fait de tourner notre cœur vers Dieu. Ouvrons la Bible et débutons notre étude !
 
I.  Achab
 
1.     Lisez 1 Rois 16.29-31. Qu’apprenons-nous au sujet d’Achab, que vous pensez être important ?
 
2.     Lisez 1 Rois 16.25. Voyez-vous un modèle ici ? (Le roi Omri était pire que tous ses prédécesseurs. Son fils, Achab, était encore pire qu’Omri.)
 
a.      Voyons-nous des « changements de cœur » ? (Oui, mais dans la mauvaise direction.)
 
b.      Qu’y a-t-il de si mal à épouser Jézabel ? (En épousant une princesse païenne, il institutionnalise le mal qu’est l’adoration de Baal.)
 
3.     Lisez 1 Rois 16.33. Que fait-il d’autre qui le fait remarquer ? (Il a fait davantage pour provoquer la colère de Dieu que tous ses prédécesseurs.)
 
a.      Réfléchissez-y un instant. Mon point de vue est que Dieu nous donne ses commandements pour améliorer notre vie et pour nous aider à lui rendre gloire. Pourquoi Dieu se mettrait-il en colère si nous manquons de jouir du bienfait de suivre sa direction dans la vie ? (Achab n’a pas simplement failli à vivre une meilleure vie, mais il était un actif opposant à Dieu. Il a amené les gens à se détourner de Dieu.)
 
II.  Élie
 
1.     Lisez 1 Rois 17.1. Que dit Élie au sujet de Dieu ? (Il vit !)
 
a.      En quoi cela contraste-t-il avec Baal ?
 
b.      Que dit Élie qui va se passer ? (Il n’y aura pas de rosée ni de pluie jusqu’à ce qu’il annonce autre chose.)
 
i.       Pourquoi Élie dit-il qu’il annoncera la fin de la sécheresse ?
 
2.     Lisez Deutéronome 11.16-17 et Jacques 5.17. Jacques nous dit qu’Élie priait pour l’accomplissement de l’avertissement que Dieu retiendrait la pluie si la nation se tourne vers d’autres dieux. Pourquoi Élie devait-il prier pour cela si Dieu est venu vers lui avec ce message pour Achab ? (Cela suggère qu’Élie a pris cela sur lui ! Il a prié pour la sécheresse afin que la nation se repente.)
 
3.     Lisez 1 Rois 17.2-3. Notez que le texte dit que la parole de Dieu est venue après qu’Élie ait parlé à Achab au sujet de la sécheresse. Cela soutient d’autant plus l’idée qu’Élie a poussé la sécheresse et qu’il n’est pas seulement un messager.)
 
a.      Pourquoi Élie doit-il se cacher ? (Achab est véritablement méchant – il veut tuer Élie.)
 
4.     Lisez 1 Rois 17.4-6. Avez-vous déjà entendu un tel plan ? Se cacher et les corbeaux qui vous nourrissent ?
 
a.      Quel est l’avantage de ce plan par rapport, disons, au fait qu’un humain apporte de la nourriture à Élie ? Personne ne peut être torturé pour qu’il révèle où se cache Élie.)
 
III.  Le fauteur de troubles ?
 
1.     Lisez 1 Rois 18.1-2. Selon vous, pourquoi la pluie est-elle le moyen pour changer les cœurs ? (Cela montre que Dieu contrôle la pluie. Un commentaire biblique révèle que les adorateurs de Baal pensaient que Baal était le dieu de la pluie. Dieu et Élie vont au cœur de la controverse.)
 
a.      Est-ce encore la bonne stratégie ? Quand nous voulons « changer les cœurs », devons-nous aller spécifiquement au cœur de la controverse ?
 
2.     Lisez 1 Rois 18.16-18. Qui crée le doute : Achab ou Élie ? (Ils s’accusent l’un l’autre.)
 
a.      Lequel a raison ?
 
b.      Au fil des ans, j’ai vu des gens qui créaient des problèmes dans notre église. Ils voulaient que les choses soient faites différemment, et ils prétendaient que Dieu était de leur côté. Comment décider qui est le fauteur de troubles ? (La Bible nous dit que le fauteur de troubles est celui qui abandonne les commandements du Seigneur.)
 
i.       Dans la situation à la quelle je pense, les deux parties pensaient suivre les commandements de Dieu. Que faire dans une telle situation ? (Ce qui suit nous donne quelques pistes.)
 
IV.  L’épreuve de force
 
1.     Lisez 1 Rois 18.19-21. Que pensez-vous de la façon dont Élie présente les alternatives ? Selon vous, qu’est-ce qu’Élie voulait que le peuple fasse ? (Je pense qu’il voulait qu’ils se déclarent en faveur de Dieu. Il voulait un vote écrasant à ce moment-là.)
 
a.      Pourquoi personne ne dit rien ? (Ils n’étaient pas prêts à quitter soit Dieu, soit Baal. Ils voulaient les deux.)
 
i.       Pourquoi ? Sommes-nous comme cela aujourd’hui vous et moi ?
 
2.     Lisez 1 Rois 18.22. Quel est le message d’Élie ?
 
3.     Lisez 1 Rois 18.23-24. Que dit le peuple au sujet de ce concours pour montrer qui est le vrai Dieu ? (Maintenant le peuple dit quelque chose, et il accepte !)
 
a.      Appliquez cela à votre vie. Lisez Malachie 3.10-12. J’entends des gens qui disent que les démonstrations sont pour les Chrétiens faibles dans la foi. Les Chrétiens matures sont motivés par l’amour d’obéir à Dieu. Qu’en pensez-vous ? Une dévotion à Dieu doit-elle faire une différence dans l’application des promesses de Dieu ?
 
4.     Lisez 1 Rois 18.25-29. Élie viole-t-il Proverbes 24.17, qui nous dit de ne pas jubiler lorsque notre ennemi tombe ou trébuche ?
 
5.     Lisez 1 Rois 18.30-35. Il me semble que cela prend beaucoup de temps. Pourquoi Élie verse-t-il autant d’eau sur son taureau ? (Il ne veut pas que quelqu’un prétende qu’il s’est livré à une sorte de tour de passe-passe.)
 
6.     Lisez 1 Rois 18.36-39. Est-ce que les cœurs changent ?
 
a.      Pourquoi ne voyons-nous pas des preuves aussi manifestes aujourd’hui ? Est-ce parce que nous n’avons pas la foi d’Élie ?
 
b.      Revenons en arrière et relisons 1 Rois 18.36. Rappelez-vous que j’ai suggéré que c’était peut-être l’idée d’Élie de prier pour la sécheresse. Que suggère ce texte ? (Élie dit qu’il suit les commandements de Dieu. On ne sait pas s’il parle de ce qu’il fait sur la montagne, ou s’il parle de l’ensemble du conflit. Puisque la Bible menace de sécheresse les adorateurs d’idoles, Élie pourrait faire cette déclaration et être celui qui a prié pour la sécheresse.)
 
7.     Lisez 1 Rois 18.40-41. Élie tue 450 prophètes de Baal, mais aide Achab à manger et à boire. Pourquoi ? Achab n’est-il pas celui qui est responsable de tout cela ?
 
a.      Avez-vous déjà entendu quelqu’un soutenir que notre Dieu ne croit pas au jugement ? Que le mal se punit lui-même ?
 
i.       Que révèle cette histoire ?
 
V.  Le dernier jour d’Élie
 
1.     Lisez Luc 1.17. Dans quelle mesure Jean le Baptiseur est-il semblable à Élie ? (Il a le même « esprit » et la même « puissance » qu’Élie.)
 
2.     Lisez Luc 1.15. Quel esprit possède Jean le Baptiseur – même avant sa naissance ? (L’Esprit saint.)
 
a.      Que devons-nous conclure au sujet de l’esprit d’Élie ? (C’est l’Esprit saint !)
 
b.      Dès lors que l’Esprit saint est à disposition de tous les croyants, avons-nous tous « l’esprit » et « la puissance » d’Élie ?
 
i.       Est-ce ainsi que nous « changeons les cœurs » ?
 
3.     Lisez Luc 3.7. Est-ce là l’approche que nous devrions avoir ?
 
4.     Lisez Matthieu 21.32 et Marc 1.4. Comment équilibrer le fait d’attirer les pécheurs et de prêcher la repentance ? Sommes-nous en train de changer les cœurs en acceptant trop de choses ?
 
5.     Cher(ère) ami(e), il s’agit d’une leçon puissante. Élie ne change pas les cœurs en étant timide ou en ouvrant ses bras au péché. Il change les cœurs en agissant – la sécheresse, le feu et l’épée. La puissance et les instructions pour y arriver viennent de l’Esprit saint. Pourquoi ne pas inviter l’Esprit saint dans votre vie pour vous guider et tourner les cœurs vers Dieu ?
 
VI.    La semaine prochaine : Nous débuterons une nouvelle série d’études, intitulée « S’occuper de ceux qui sont dans le besoin ».
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don