Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 13 - L’armure du chrétien (Éphésiens 6:13-17)

Copyright © 2005, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Protection. Nous aimons tous être protégés contre de mauvaises choses. Quand il fait froid à l’extérieur, nous nous protégeons avec des vêtements chauds. Quand il fait chaud à l’extérieur, nous nous protégeons contre le soleil et les insectes à l’aide de différents produits. Nos voitures ont toute sorte de dispositifs qui nous protègent de nos éventuelles erreurs. Au travail, nous espérons que notre chef nous protège des supérieurs et le chef en espère de même de nous. La semaine dernière, nous avons appris que Satan a une puissance énorme et organisée, grâce à son armée de démons - et ils ne forment pas une troupe paisible. Il semble que cette troupe soit une chose contre laquelle nous avons besoin d’une protection extraordinaire. Débutons notre étude et découvrons-en plus sur la protection pour notre sécurité !
 
I.          Le jour mauvais
 
1.       Lisez Éphésiens 6:13. Qui nous fournit l’armure ? (Dieu.)
 
a.         Nous est-il possible de ne mettre qu’une partie de notre armure ? (Le texte se réfère à "toutes" les armes de Dieu. Cela implique que nous devons être sûrs d’avoir toute l’armure qui est à notre disposition.)

b.         Qu’est-ce que le "jour mauvais" ? (Les épreuves - les attaques des forces de Satan.)
 
i.         Quel réconfort trouvez-vous dans l’expression : "dans le jour mauvais" ? (Il s’agit d’attaques de Satan qui sont limitées dans le temps - du moins le pire moment de l’attaque.)

ii.        Qu’est-ce qui vous rend mal à l’aise dans l’expression : "dans le jour mauvais" ? (Il est certain d’arriver. Paul ne dit pas : "si le jour mauvais arrive".)

iii.      Quel est notre devoir de préparation pour le jour mauvais ? (Paul nous conseille de "mettre tout en œuvre". Nous ne devons pas juste rester debout jusqu’à l’attaque. Ce n’est que lorsque l’attaque arrive que nous devons "tenir bon".)
 
c.         La semaine dernière nous avons discuté si le but dans la bataille était principalement la défensive ou l’offensive. A-t-il changé ? (Paul semble relever la nature défensive de notre combat. Il répète que notre but est de "tenir bon".)
 
II.        L’armure complète
 
1.       Lisez Éphésiens 6:14. À quoi sert une ceinture ? À quoi pensez-vous qu’elle servît aux soldats au temps de Paul ? (En portant une longue toge, il est plutôt difficile de se déplacer rapidement. Une ceinture peut aider à "relever" la toge, ce qui donne une meilleure liberté de mouvement (comparer avec Exode 12:11). La ceinture servait également à accrocher des armes et elle aidait à maintenir toute l’armure ensemble.)
 
a.         Pourquoi le fait de ceindre les reins (avec une ceinture) est-il mis en équation avec la "vérité" ? (Avoir la vérité aide à tenir toutes vos armes ensemble. Elle vous aide à accrocher vos armes. Elle vous permet de vous déplacer avec hardiesse. Si vous constatez être dans l’erreur, c’est comme si tout s’effondrait tout autour de vous.)
 
i.         Comment Dieu nous donne-t-il de ceindre nos reins de vérité ? (Nous avons un grand rôle à jouer. Étudier le cadeau de Dieu - la Bible - est essentiel pour connaître la vérité. Il est crucial de demander à l’Esprit saint de nous révéler la vérité dans la Bible. Lisez Jean 15:26.)
 
b.         Quelle est l’importance de la vérité, par opposition à la sincérité ? (Jésus nous dit dans Jean 8:44 que Satan est le menteur et le père du mensonge. La vérité est importante pour gagner cette bataille. Être sincère, mais dans l’erreur, promeut le mensonge, nous place du mauvais côté des choses. Je pense qu’il est exigé de nous de creuser profondément dans la Parole de Dieu pour être sûrs de connaître ce qui est vrai.)
 
2.       Quel est le rôle de la cuirasse ? (Elle protège le cœur et les organes vitaux.)
 
a.         Dans quel sens la "justice" protège-t-elle votre cœur et vos organes vitaux ? (Le cœur et les organes vitaux sont nécessaires pour vivre. La justice que Jésus nous donne (voir 2 Corinthiens 5:21) nous permet d’entrer dans la vie éternelle. La vie de justice et de sainteté que nous devrions vivre (voir Éphésiens 4:24) est la nouvelle vie en Dieu. Le commentaire The Bible Exposition Commentary dit : "La vie que nous vivons soit nous fortifie contre les attaques de Satan, soit lui rend la tâche plus facile pour nous vaincre.")
 
3.       Lisez Éphésiens 6:15. Avez-vous déjà pensé à entrer en combat pieds-nus ? Si vous portez habituellement des chaussures, que vous viendrait-il à l’esprit si vous étiez appelés à vous battre sans elles ? (Quand je suis tout seul, j’ai l’habitude de faire une course "d’évaluation de bataille". Par exemple, quand je sors le chien la nuit, je regarde autour de moi et m’imagine ce que je devrais faire si je faisais face à un intrus. Quand je ne porte pas de chaussures, les pieds nus sont l’un de mes premiers soucis. Jusqu’à présent, tous ces scénarios d’alerte ne se sont déroulés que dans mon esprit, parce que je vis dans un quartier sûr et je n’ai jamais dû faire face à un tel intrus.)
 
a.         Le port de chaussures vous donne-t-il la "paix"? (En portant des chaussures, vous ne vous souciez pas de vos pieds. Vous ne vous inquiétez ni que l’on vous marche sur les orteils, ni que vous marchiez sur quelque chose. Cela permet à un soldat de se concentrer sur la bataille.)
 
i.         Si vous êtes d’accord, "Oui, les chaussures me donnent la paix", alors que pensez-vous que Paul veuille dire en écrivant : "mettez pour chaussures à vos pieds les bonnes dispositions que donne la bonne nouvelle de la paix" ? (Je pense qu’il veut dire que la connaissance de l’évangile est semblable au port de chaussures - elle nous donne la paix dans les temps difficiles. Vous savez où vous êtes. Vous savez où vous allez. Cela élimine certaines inquiétudes.)
 
4.       Lisez Éphésiens 6:16. Quel genre de "traits enflammés" Satan ou ses démons peuvent-ils nous lancer ? De quoi peut-il s’agir ici ? (Les épreuves et les difficultés semblent être des traits enflammés. Mais, de façon évidente, certains traits enflammés ne peuvent pas être "lancés" à une certaine distance. Il peut s’agir de pensées haineuses, de mensonge, d’avidité, de pensées impures, de commérage, etc.)
 
a.         Comment la foi éteint-elle ces traits enflammés ? (Premièrement, la foi nous donne la confiance en Dieu dans les temps difficiles. Deuxièmement, la foi nous permet de résister aux pensées et actions mauvaises, de telle sorte que nous ne désobéissons pas à Dieu.)

b.         Un certain nombre de commentaires donnent une description semblable des boucliers utilisés par les soldats romains. Ils étaient d’une taille d’environ 120 par 75 centimètres, recouverts de lin et de cuir, avec des bords qui leur permettaient de s’imbriquer entre eux. Ainsi, le commentaire The Bible Exposition Commentary nous dit : "Les soldats pouvaient imbriquer leur bouclier et marcher vers l’ennemi comme un mur solide." Imaginer votre église dans votre esprit. Cela correspond-il à cette description : des Chrétiens avec leurs boucliers de foi resserrés montrant au Diable un mur solide ?
 
i.         Dans la négative, que pouvez-vous faire avec vos boucliers ?
 
5.       Lisez Éphésiens 6:17. Le casque protège la tête. Pourquoi Paul se réfère-t-il au salut comme un casque ? Quel est le rapport logique ? (Cela indique l’importance de notre esprit. Si vous avez confiance dans la victoire de Jésus sur Satan à la croix, si vous croyez que Jésus rétablira finalement toutes choses, alors cela protège votre esprit et vos émotions alors que vous entrez dans la bataille.)
 
a.         Dans votre cheminement chrétien, vous concentrez-vous plus sur ce que vous faites que sur ce que vous apportez dans votre esprit ? S’il en est ainsi, avez-vous "pris" le casque du salut (Éphésiens 6:17) ? (Cela montre un autre aspect du casque du salut. Quelques Chrétiens revêtiront l’armure, mais laisseront leur tête non protégée par un casque. C’est ce qui se produit en acceptant toutes sortes de mauvaises influences.)
 
6.       Cher ami, avez-vous fait tout le nécessaire pour avoir votre armure spirituelle bien en place ? Êtes-vous allé chez Dieu l’armurier ? Dans les moments difficiles, avez-vous cette confiance résultant de votre armure divine entièrement revêtue ? Sinon, pourquoi ne pas décider aujourd’hui de revêtir cette armure ?
 
III.     La semaine prochaine : Communion et comportement chrétien.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don