Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 02 – Origine et nature de la Bible (Deutéronome 18, 2 Pierre 1, Hébreux 11, Jean 17)

Copyright © 2020, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Français courant (NFC), 2019, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse https://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : La façon dont nous abordons l’étude de la Bible est déterminant pour en avoir une bonne compréhension. Prenons comme exemple notre dernière étude sur le livre de Daniel. Dans Daniel 2, Daniel interprète une vision qui révèle les grandes lignes de toute l’histoire – y compris la fin du monde ! De nombreux commentateurs bibliques récents affirment que Daniel n’a pas écrit son livre à l’époque de l’empire babylonien, mais plutôt à l’époque de l’empire romain. Bien que je ne sois pas un expert quant à leurs raisons, ils reconnaissent que Daniel décrit avec précision l’histoire jusqu’à l’époque d’Antiochus IV Épiphane, et ils soutiennent donc que le livre a dû être écrit à cette époque. Cela mène à deux suppositions : premièrement le récit de Daniel est une invention, et deuxièmement Dieu ne voulait pas (ou ne pouvait pas) révéler l’avenir. Cette hypothèse se base sur une incrédulité premièrement de la Bible en tant que Parole de Dieu inspirée, et deuxièmement de la puissance de Dieu. Prenons une autre approche et débutons notre étude de la Bible !
 
I.  L’origine céleste
 
1.     Lisez Deutéronome 18.18. Quand les sceptiques affirment que le livre de Daniel doit avoir été écrit plus tard, quel problème se pose avec ce verset ? (Ce texte dit que le prophète prononce les paroles de Dieu. Ceux qui doutent de la Bible doutent de ce que Dieu a dit.)
 
2.     Lisez 2 Timothée 3.16. De quelle façon les commentateurs bibliques qui ne croient pas à la déclaration de Daniel sur l’époque où le livre de Daniel a été écrit sont-ils impliqués dans un renversement des rôles ? (Ce verset dit que la Bible « corrige » les fautes. Ces commentateurs pensent qu’ils peuvent corriger la Bible.)
 
3.     Lisez 2 Pierre 1.21. L’hypothèse des commentateurs bibliques récents est que les limitations humaines devraient informer de leur compréhension au moment où le texte a été écrit. Que nous apprend ce verset sur les limites des humains qui ont écrit la Bible ? (Il est écrit que la volonté humaine n’a aucun rapport. Les limitations humaines ne sont pas pertinentes.)
 
II.  Le texte écrit
 
1.     J’enseigne des groupes d’étude de la Bible dans mon église depuis l’époque où j’étudiais à la faculté de droit. Ceux qui participent à ces études à l’église bénéficient sur le moment de ma préparation et de mon enseignement, puis cela est passé et ne reste plus que dans la mémoire. Il y a environ 24 ans, nous avons commencé à publier mes études sur Internet – où je pense qu’elles resteront après ma mort. Quelle différence entre écrire et exposer dans un lieu public !
 
2.     Lisez Exode 17.14. Quelle est l’approche de Dieu pour que ses paroles restent dans les mémoires ? (Il les écrit. Cela est bien mieux que la mémoire d’une personne.)
 
3.     Lisez Exode 24.12. Qu’a Dieu en tête pour que l’on se rappelle des Dix Commandements ? (Il les a écrits dans la pierre !)
 
4.     Lisez Josué 24.26-27. À nouveau, nous trouvons une trace écrite. Cette fois-ci il s’agit de la promesse du peuple de suivre l’Éternel. J’aimerais parler de la pierre. N’ont-ils pas utilisé des pierres pour faire des idoles ? Quel est le but de cette pierre ?
 
a.      Pourquoi Josué attribuerait-il des capacités humaines à cette pierre ? (Les pierres sont durables. Le fait d’écrire la promesse et de choisir une pierre comme « témoin » renforce l’idée que notre allégeance à Dieu doit être permanente. La pierre n’était pas elle-même le témoin, mais sa présence témoignait (rappelait) aux humains leur promesse faite à Dieu.)
 
III.  La foi
 
1.     Lisez Hébreux 11.1-2. Ce texte nous dit que « les hommes et les femmes d’autrefois » avaient la foi. Si l’on considère qu’ils ont vécu entre 800 et presque 1'000 ans (Genèse 5), leur foi était basée sur ce qui a pu être des témoignages oculaires. Cette foi est-elle différente de celle qui nous est demandée aujourd’hui ?
 
2.     Lisez Hébreux 11.3-4. Est-il question ici de témoignages de témoins oculaires ? (Non. Ces deux versets parlent de croire ce que Dieu a dit.)
 
a.      Examinons de plus près Hébreux 11.3. Que nous apprend ce verset sur l’origine de l’univers ? (Il a été créé « par la parole de Dieu ».)
 
b.      Quand on nous dit que ce que nous voyons n’a pas été fait à partir de quelque chose qui était visible, qu’est-ce que cela dit sur la théorie évolutionniste des origines ? (La théorie de l’évolution enseigne que nous venons de quelque chose de semblable. Nous avons changé en fonction de la mutation et de la sélection naturelle.)
 
c.      Si nous ne croyons pas ce que nous lisons dans la Bible, par exemple dans Genèse 1, qu’est-ce que cela dit sur notre foi en Dieu ? (Cela dit que nous n’avons pas foi en ce que Dieu a révélé dans la Bible.)
 
d.      Est-il possible d’être chrétien(ne) et de ne pas croire à une création littérale en six jours et réalisée par la parole de Dieu ? (Nous devons veiller à faire la distinction entre les Chrétiens qui ne croient pas à la Bible et ceux qui ont une autre interprétation du texte biblique. Par exemple, les Chrétiens qui plaident en faveur d’une création en « longs jours » se tournent vers Genèse 2.4. Certaines traductions de la Bible, comme la TOB par exemple, disent : « Le jour où le Seigneur fit la terre et le ciel ». Cette utilisation du mot « jour » (en hébreux « yom ») ne fait pas référence à une période de 24 heures. En revanche, si l’expression « soir et matin » donne une limite temporelle au mot « jour », et si vous acceptez la parole de Dieu comme véritable, il s’agit alors d’une période de 24 heures. Je ne veux pas approfondir ce point, mon propos est simplement de faire la distinction entre les Chrétiens qui rejettent les paroles de Dieu et ceux qui défendent une interprétation différente des paroles de Dieu.)
 
3.     Lisez Hébreux 11.6. Quels sont les deux composantes fondamentales de la foi ? (Il faut croire que Dieu existe et qu’il interagit avec nous pour récompenser ceux qui « le cherchent ».)
 
a.      Qu’est-il exigé de nous qui « cherchons », lorsque nous lisons la Bible ? (Nous devons l’étudier. Nous devons inviter l’Esprit saint à guider notre esprit.)
 
IV.  Internaliser la Bible
 
1.     Lisez Jean 17.17. Que signifie pour nous d’être « entièrement à [Dieu] » (ou « sanctifiés » ou encore « consacrés », selon les traductions) par les paroles de Dieu ?
 
2.     Lisez Jean 17.19 (version à la Colombe). Jésus dit qu’il se sanctifie lui-même ? Que veut-il dire par là ? Il est parfait. (Jésus a pris sur lui nos péchés et il est mort à notre place sur la croix. Je pense que comprendre la vérité de qui est Jésus et de ce qu’il a fait pour nous nous sanctifie, c’est-à-dire nous rend « entièrement à Dieu ».)
 
3.     Lisez Jean 17.15. Si nous mettons en pratique ce que Dieu nous enseigne dans la Bible, alors nous serons protégés contre beaucoup de mal. Je suis loin de prétendre que les Chrétiens ne souffriront pas. Ce que je dis c’est que si nous obéissons au manuel de vie que Dieu nous donne, alors nous ne souffrirons pas des problèmes que nous nous infligeons à nous-mêmes.)
 
4.     Lisez Jean 8.32. De quoi nous libère la vérité de la Bible ? (Elle nous libère de la mort éternelle. Elle nous libère d’une vie sans Dieu. Imaginez vivre sans l’aide
 
5.     Lisez Jean 8.34. Comment Jésus répond-il à la question sur notre liberté ? (Il dit que nous sommes esclaves du péché. Nous avons besoin d’être libérés de cela.)
 
6.     Lisez Jean 8.35-36. Quel autre aspect de notre liberté explique Jésus ? (Nous devenons fils et filles de Dieu. Nous rejoignons la famille de Dieu.)
 
7.     Cher(ère) ami(e), voulez-vous lire et étudier la Bible à travers les yeux de la foi ? En faisant cela, vous entrez dans un nouveau monde de liberté. Pourquoi ne pas prendre cette décision dès maintenant ?
 
V.    La semaine prochaine : Comment Jésus et les apôtres voyaient la Bible.
 

faire un don